Portrait de Said Benrahma, la pépite Algérienne

0
241

Né le 10 août 1995, Mohamed Saïd Benrahma est natif de Aïn Témouchent. Avec ses 1,72 m et ses 67 kg cet attaquant racé a débarqué jeune en France, après un passage par le NR Bethioua, une formation de son pays, le joueur tape ses premiers ballons dans le sud du pays à Balma avant de rejoindre le club de l’US Colomiers pour deux saisons.

Découverte du monde professionnel et de la Ligue 1 avec l’OGC Nice

Pisté par des clubs comme le Valenciennes FC ou l’AS Monaco, Benrahma rejoint finalement l’OGC Nicelors de l’été 2013. Le , à l’occasion du match opposant Nice à Toulouse (défaite 1-0), il foule pour la première fois une pelouse de Ligue 1. Entré 5 fois en cours de jeu lors de cette saison 2013-2014, il doit attendre la saison suivante pour connaitre sa première titularisation, le , contre l’Évian TG (31e journée, match nul 2-2). Il y livre une bonne prestation avec une passe décisive à la clé. La journée suivante, il est ainsi reconduit dans le onze de départ et, le , marque son premier but sous les couleurs niçoises face au Stade de Reims, qui offre la victoire 1 à 0 à son équipe[1].

Enchainant 3 titularisations consécutives, Claude Puel annonce malheureusement le  une blessure à la cheville du jeune aiglon qui l’éloignera des terrains jusqu’à la fin de la saison.

Le , après deux années passées au centre de formation, il signe son premier contrat professionnel, le liant au club pour une durée de 3 ans[2].

Le , il marque son second but avec les Aiglons lors d’un match de Ligue 1 face à Bastia. C’est seulement 12 minutes après son entrée en jeu qu’il réussit à définitivement donner la victoire aux Aiglons (victoire 3-1, but à la 94e minute de jeu)[3].

Temps de jeu réduit à Nice et divers prêts pour se relancer

Il commence la saison 2015-2016 avec l’OGC Nice et la termine avec le SCO Angers ou il est prêté à la mi-saison. Peu utilisé, il dispute douze matchs avec le club angevin et marque un seul but lors de ce prêt, inscrit au stade Raymond-Kopa au cours de la dernière journée lors d’une défaite 3 buts à 2 face à Toulouse.

De retour à l’OGC Nice pour disputer la saison suivante, il n’entre pas dans les plans du nouvel entraineur Lucien Favre[4]. Après six mois avec l’équipe réserve, il est à nouveau prêté à la mi-saison, cette fois-ci en Ligue 2 au Gazélec Ajaccio. Mi-janvier, pour sa première apparition sous le maillot corse, il rentre en jeu contre l’AJ Auxerre et inscrit le second but de son équipe. Il inscrit par ailleurs un doublé contre Bourg-Péronnas lors de la trente et unième journée, dans un match remporté par le Gazélec sur le score de 3 buts à 2.

Saison pleine avec la Berrichonne de Châteauroux

Malgré un prêt convaincant, il n’entre pas dans les choix de Favre à Nice[4]. Il est donc prêté à la Berrichonne de Châteauroux pour la saison 2017-2018[5], en Ligue 2. Il y fera sa meilleure saison et son équipe réussira même à se maintenir en janvier. Il termine la saison avec un total de trente quatre matchs joués, pour douze buts et cinq passes décisives toutes compétitions confondues.

Brentford

À la fin de son prêt à Châteauroux, il rentre à Nice, avant d’être transféré en juillet à Brentford, club anglais évoluant en deuxième division[6]. Il avait été identifié par le responsable recrutement du club en France, Brendan MacFarlane, qui avait également identifié Neal Maupay et qui identifierait ensuite Julian Jeanvier et Bryan Mbeumo[7

Source : Wikipedia


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here