Après son bref passage à la Lazio, à sa rencontre avec Wenger, Belbey raconte le parcours de Bennacer

0
319

Selon afriquesports.net, dans une rubrique consacrée à l’international Algérien du Milan AC, Ismaël Bennacer, le quotidien sportif Francefootball a relayé des déclarations d’un certain Omar Belbey qui a connu lui aussi la sélection Algérienne. De sa première rencontre avec l’entraîneur emblématique d’Arsenal, Arsène Wenger, à son transfert avorté à la Lazio de Rome, l’ancien international algérien y retrace les les débuts du champion d’Afrique.

«J’ai rencontré Ismaël Bennacer et son père en 2015. Je sais qu’il est parti à la Lazio. Ça ne s’est pas fait parce que le joueur ne s’est pas senti à l’aise là-bas à la base. Son père m’a demandé de les aider. J’ai pris mon téléphone et j’ai contacté Gilles Grimandi à Arsenal. Je lui ai parlé du petit et il m’a dit qu’il reviendrait vers moi en fin semaine. Une heure plus tard, il me rappelait pour me dire qu’il était très intéressé. Au final, je me suis un peu battu pour qu’il puisse être vu par Arsène Wenger. Il a passé une semaine chez les Gunners avec le groupe professionnel d’Arsenal, et là, sans surprise, ça a fait ficelle, il a été signé. Je me doutais bien qu’il allait taper dans l’œil de Wenger. J’avais senti les grosses qualités qu’il avait. A 17 ans, il jouait en L2, il était international U18, ce n’était pas anodin déjà. Je sentais bien qu’il allait percer. Il a fallu deux ans pour faire l’apprentissage du monde professionnel. Je ne suis pas étonné», a confié l’ancien joueur de Nîmes Olympique.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here