EN: Leekens et Raouraoua en désaccord en vu des matchs amicaux avant la CAN

0
15

Dans un mois, la sélection algérienne débutera ses préparatifs pour la CAN-2017 dont le coup d’envoi sera donné le 14 janvier prochain au Gabon. Et si, pratiquement toutes les équipes nationales concernées par le rendez-vous ont ficelé leur programme des matchs amicaux qu’ils vont joueur en vue de la fête footballistique nationale, ce n’est pas encore le cas pour les Verts qui sont toujours dans le flou.

Et comme déjà rapporté dans ces mêmes colonnes, la Fédération algérienne de football avait trouvé un terrain d’entente avec son homologue mauritanienne, afin de disputer deux rencontres amicales, toutes les deux en Algérie. La première pour le 7 janvier et la seconde le 10 du mois prochain.

Néanmoins, l’entraîneur national , George Leekens, n’a pas adhéré à cette option, souhaitant se mesurer à une grosse cylindrée lors du deuxième match précédant de quelques jours la première sortie des Fennecs en terre gabonaise face au Zimbawe.

Cela a poussé le président Mohamed Raouraoua à revoir ses plans. En effet, le boss de la FAF a mis en suspens le deuxième match face à la Mauritanie et a commencé à chercher un autre adversaire, un gros calibre comme on dit, d’autant plus que le programme de nos adversaires est plutôt riche. La Tunisie jouera, entre autres, l’Egypte, le Zimbabwe la Côte d’Ivoire et enfin le Sénégal a prévu d’affronter la Libye et le Congo-Brazzaville.

Du coup, n’ayant pas donné suite aux Ivoiriens qui n’étaient pas contre le fait de jouer une rencontre amicale face aux Verts, la FAF a sollicité la Fédération malienne. Les présidents des deux fédérations se seraient même rencontrés et ont discuté à Paris il y a de cela une semaine, à l’occasion du sommet de la FIFA pour le développement du football. Mais à en croire certaines sources, aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties.

Pour l’instant, il n’y a toujours pas une solution de rechange qui se profile à l’horizon. Du coup, l’on se dirige droit vers l’organisation d’une double confrontation contre la Mauritanie en l’espace de quatre jours, ce qui ne sera certainement pas fait pour arranger les affaires de Leekens.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here