EN: Le futur sélectionneur sera un Espagnol?

0
213

A présent que le nouveau patron de la FAF, Kheireddine Zetchi, a officiellement débuté sa mission après les passations de consignes qu’il a effectuées avec le président sortant Mohamed Raouraoua, tout le monde s’interroge sur l’identité du futur sélectionneur national.

Le désormais ex-premier responsable du PAC s’est engagé à recruter un nouvel entraîneur dans les 20 jours au plus tard. Il a laissé entendre qu’il optera pour un coach étranger. Le nouveau coach des Verts devra « travailler à plein temps en Algérie », comme l’exige Zetchi. «Celui-ci doit être constamment en Algérie et faire des stages mensuels pour les joueurs locaux, qui seront renforcés par les meilleurs éléments évoluant à l’étranger lors des dates FIFA », avait expliqué Zetchi.

Selon nos informations, tout mène vers la piste espagnole. Zetchi est en effet connu pour avoir des liens étroits avec les dirigeants de Villarreal, club de la Liga. D’ailleurs, le coach actuel du Paradou est un Espagnol, Josep Maria Nogués, qui a réussi à faire accéder le club en Ligue 1, alors qu’il reste cinq journées de championnat à disputer.

Déjà, il y a quelques jours, avant que son dossier ne soit validé, Zetchi avait affirmé lors d’une déclaration à la télé qu’il pourrait choisir cette piste ibérique. Il faut dire que c’était un peu évident, et voilà que cette info aujourd’hui est validée, Les yeux seront d’ores et déjà rivés vers l’autre rive de la Méditerranée avec la fameuse question : qui sera le prochain driver des Fennecs ?

Zetchi déclarait en conférence ayant suivi sa victoire lors de l’AGE concernant l’identité du prochain sélectionneur ceci : « Nous allons opter pour celui qui va surtout répondre à la philosophie de notre football, je pense que nous sommes tous d’accord que le foot algérien a sa particularité, c’est le fait qu’il soit basé sur le jeu court, les passes courtes, les dribbles…etc. A partir de là, le profil doit répondre à cette réalité du footballeur algérien, on essayera de voir un coach qui imprègne une philosophie de jeu à cette sélection qui réponde aux qualités individuelles des joueurs qui composent l’EN. »

Le boss était clair, net et précis, le jeu technique de l’Algérie a besoin d’un entraîneur qui saura canaliser ce talent et en faire des merveilles, et c’est dans le 2e pays de Messi que de tels coachs sont disponibles oserions nous dire.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here