Bensebaini: » Zetchi est un homme sérieux »

0
16

Invité de DZfoot l’émission, Ramy Bensebaini est le premier international à réagir a l’élection de Kheireddine Zetchi à la tête de la Fédération Algérienne de Football (FAF), et il est peut-être le mieux placé pour donner un avis sur le nouveau patron du football national.

> Ecoutez : « DZfoot, l’émission », Ep 7 avec Ramy Bensebaini 

Salam Ramy, tout d’abord, nous aimerions avoir ton avis sur ta saison à Rennes ainsi que ton impression sur le parcours du Paradou AC cette saison.
Pour ma saison à Rennes, pour le moment tout va super bien hamdoullah, j’essaye d’enchaîner les matchs et c’est ce que je fais pour l’instant. Pour les jeunes du Paradou, franchement, j’ai regardé quelques matchs et j’ai été surpris par leur niveau, ça joue très vite. Je suis très content pour eux et pour le club, qui est officiellement en L1. J’espère qu’ils vont continuer comme cela, et que les joueurs sortiront pour venir jouer en Europe.

Un mot sur l’élection de Zetchi à la tête de la FAF ?
Je le connais très bien, j’ai grandi avec lui, c’est comme mon père. Je lui souhaite de la réussite, là on est tous avec lui, on est tous ensemble et j’espère qu’il aura de bons résultats.

As-tu été approché par les autres internationaux de Rennes concernant son élection, étaient-ils inquiets pour leur avenir international ?
Oui. J’ai parlé avec Raïs (M’Bolhi)!et Mehdi (Zeffane), c’est vrai qu’ils ne le connaissent pas. Ils m’ont donc demandé qui c’était, je leur ai dit que c’était mon président au Paradou, que c’était un homme bon et sérieux, qui travaille très méthodiquement et avec efficacité. De toute façon, on sera avec lui pour qu’il réussisse.

Comment s’est passée ton adaptation en Europe ?
Au début c’était très difficile en Belgique, la ville où j’étais (Lier, NDLR), ils ne parlaient que néerlandais et pas en français. J’ai donc galéré les premiers temps, puis je me suis habitué à vivre seul,?à ne compter que sur moi et ça m’a fait grandir.

Tu es passé par plusieurs clubs, on remarque que tu suis une belle progression, comment fais-tu pour t’intégrer à chaque club ?
C’est difficile, mais tout est dans le travail et l’hygiène de vie. Je ne sors pas, je ne mange pas n’importe quoi pour privilégier ma carrière. Mais le plus important c’est le travail, si tu ne travailles pas, tu restes sur le banc !

bensebaini-ZIM-2017Tu as été l’une des révélations algériennes lors de la CAN 2017, quelle expérience en as-tu retiré ?
Pour ma première CAN, ce fut compliqué car on a été éliminé dès le premier tour mais j’ai fait mes deux matchs. Même si j’ai été blessé sur le troisième, j’ai tout fait pour être à 100% et pour aider l’EN à se qualifier, malheureusement ce ne fut pas le cas, mais bon il y a des CAN et des Coupes du monde à venir incha’Allah. On va tout faire pour s’y qualifier

La  Coupe du Monde  2018, vous y croyez ?
C’est compliqué car on n’a qu’un point et le Nigeria, six, c’est difficile, mais dans le football, rien n’est impossible, on va jouer tous les matchs qu’il reste à 100% en essayant de les gagner.

Merci Ramy
Merci à vous, à bientôt.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here