EN: Saadi, une véritable menace pour Slimani

0
56

Avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur à la tête de la sélection nationale en la personne de l’Espagnol Lucas Alcaraz, tout le monde est curieux de connaitre les changements qu’il pourrait apporter pour enclencher un nouveau départ des Verts, qui restent sur deux désillusion en CAN-2017 et lors des deux premières journées des qualifications du Mondial-2018.

L’ex-entraîneur de Grenade redistribuera-t-il les cartes au sein de l’équipe nationale ? Telle est la question que se posent la plupart, surtout après que le technicien ibérique eut fait appel à certains nouveaux visages. Aussi, certains autres, et bien qu’ils ne soient pas à leur première en Club Algérie, n’ont pas assez bénéficié de chances pour s’imposer dans le onze de départ, à l’image notamment de Sofiane Hanni, qui vient d’être sacré champion de Belgique avec Anderlecht.

Cependant, c’est surtout en pointe de l’attaque qu’ils sont nombreux à prédire une rude concurrence, surtout après l’arrivée pour la première fois de l’avant-centre et buteur de Courtrai, Idriss Saâdi. Ce dernier constitue, selon les observateurs, une véritable menace pour le meilleur buteur actuel des Verts, Islam Slimani, auteur d’une saison mi-figue, mi-raisin. Initialement, il était prévu que Saâdi rejoigne les Verts avant, mais Leekens en a voulu autrement.

Maintenant, il est bel et bien présent dans le groupe et s’est déjà voulu très direct en assurant qu’il n’est pas là pour faire de la figuration, mais bien pour s’imposer et apporter ses qualités comme il l’a si bien dit. Saâdi est un pur produit de la grande école stéphanoise. Cet avant-centre qui n’a jamais réussi à s’imposer chez les Verts stéphanois a été très bien formé. Encadré par les meilleurs, il a aujourd’hui à la fois les muscles et la souplesse. Néanmoins, le « Torro », comme la presse française l’a surnommé, sait qu’en face il y a un grand buteur, en la personne de Slimani.

Saâdi, auteur de 16 buts en championnat belge cette saison, est décidé de s’offrir une place de titulaire. Ce ne sera pas facile, puisque personne n’a réussi à déloger Slimani de son poste de titulaire et ça dure depuis des années maintenant. Belfodil a essayé mais s’est raté, d’autres ont tenté mais l’ancien du Chabab a toujours su garder son statut d’incontournable et d’indispensable à l’équipe nationale. Saâdi dérogera-t-il à la règle ? Début de réponse ce soir contre la Guinée.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here