Alcaraz plus strict que Vahid Halilhodzic

0
323

Avec le départ de Vahid Halilhodzic, tout le monde regrettait le coach, mais surtout sa discipline très stricte que ce soit au sein du groupe ou sur le terrain. Une discipline qui mettait tout le monde sur un pied d’égalité, y compris les habituels cadres quand ils ne respectaient pas les consignes ou accusaient des retards sans justifications valables.

Et bien, pour ce premier stage des Verts sous l’ère Lucas Alcaraz, tous ceux, au niveau du staff technique national, qui ont eu à côtoyer de près ou de loin le Bosniaque, nous ont fait savoir à l’unanimité que le coach espagnol est encore plus strict que Vahid. «C’est un coach très strict qui ne badine pas avec la discipline. Il a aussi la tête dure, quand il a une idée en tête, il l’applique coûte que coûte. Imaginez-vous sur le terrain lors des séances d’entraînement, il ne se met jamais sur la ligne de touche, toujours sur la ligne médiane pour tout voir et tout corriger. Il n’admet aucun retard, et ceux qui ne respectent pas ses consignes sont vite remis à l’ordre. La différence avec Vahid, c’est que ce dernier est plutôt expressif, alors qu’Alcaraz est un coach à l’apparence calme», nous ont fait savoir certains membres du staff technique national.

Une discipline qui, pour rappel, s’est fait remarquer dès le premier match face à la Guinée avec la non-titularisation de Saphir Taïder jusque-là indiscutable dans le onze rentrant des Verts. Taïder, qui était arrivé en retard au stage et qui n’aurait pas fourni beaucoup d’efforts lors des premières séances d’entraînement, a été tout de suite pénalisé en se retrouvant sur le banc mardi dernier. Bien évidemment, il ne s’agissait que d’une mise à l’écart temporaire, car le joueur de Bologne dispose encore de plusieurs séances d’entraînement pour prouver ce qu’il sait faire et surtout donner une toute autre image de lui au coach national.

Tous les Algériens réclamaient un entraîneur strict, et bien ils l’ont. Reste à savoir maintenant si les joueurs adhèreront à sa philosophie de jeu. En tous les cas, ça a bien commencé avec une victoire contre une équipe guinéenne qui a toujours posé des problèmes aux Verts au cours de ces dix dernières années.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here