Madjer: « J’ai peut-être fait des erreurs de casting, mais je suis prêt à faire des changements »

0
218

L’entraîneur national, Rabah Madjer, a accordé hier une interview exclusive à la Radio nationale.

Le nouveau sélectionneur des Verts a répondu aux interrogations principales de la rue surtout après les absences enregistrées dans la liste publiée la semaine passée, on parle notamment de Feghouli et de Mbolhi mais aussi de Ghezzal, et autres Farès et Ounas.

« Bennacer a des qualités, Ferhat est exceptionnel, Abdellaoui c’est l’avenir »

Avant de se pencher sur les points les plus importants, Madjer a fait un tour sur la liste des convoqués, il a encore une fois affirmé que « l’EN a besoin de joueurs forts connaissant les stades africains » avant d’évoquer la composante de sa liste.

Après avoir encensé les choix en défense, il s’est penché sur le milieu et l’attaque. « Bennacer, je l’ai vu au Cameroun, il a des qualités, il est capable de donner un plus, Ferhat est exceptionnel. »

« Un avant-centre est appelé à marquer, Bounedjah le fait bien »

« Bounedjah marque beaucoup de buts, et c’est tout ce qu’on demande à un avant-centre en EN, on a Bounedjah et on a Slimani, capables de donner un plus, on a Djabou qui revient, il est bon, il l’a prouvé en Supercoupe, Soudani donne et continuera à donner, aussi le cas pour Brahimi, Bensebaïni, Abdellaoui est un jeune qui promet, il continuera sa formation en emmagasinant de l’expérience avec nous, il sera l’avenir de l’EN dans un futur très proche. »

« Triste pour Ghoulam et Attal, mais la polyvalence de nos joueurs nous sera précieuse »

Le coach parle de l’absence de Ghoulam et Attal, pense que la polyvalence des joueurs peut combler ce vide, explication : « Je souhaite à Ghoulam et Attal un prompt rétablissement, mais ça ne nous pose aucun problème, on a un choix, on verra Nessakh ou Ferhani pour voir leur niveau, j’ai vu Nssakh contre le CRB, il a un bon niveau, c’est pourquoi je l’ai appelé, et Ferhani aussi, Ziti a des capacités, on a la polyvalence, Mandi peut jouer à droite, et si Mandi joue à droite, Cadamuro peut jouer dans l’axe avec Bensebaïni, on a Medjani qui peut jouer dans l’axe et comme sentinelle, pas de problème avec tout ça, on aurait aimé avoir Ghoulam ou Attal, mais personne n’est à l’abri d’une blessure. »

« Pas de ‘’disputements’’ en sélection »

Le driver des Fennecs tire à boulets rouges sur ses prédécesseurs, pour lui ils se sont trompés en transformant l’EN en vrai champ d’essais, il compare cela avec ce qui fait en club, pour lui en sélection il faut des joueurs prets à donner un plus, il ne veut pas prendre de risques de perdre un match pour le plaisir de tester un joueur ou 2 : « Il n’y a pas de ‘’disputements’’ en sélection, je ne ramène pas les joueurs pour les essayer, je n’essaye pas les joueurs pour les tester, ni pour les former, je les ramène pour qu’ils apportent un plus, je sélectionne les joueurs avec le profile que je recherche, je ne vais pas choisir les joueurs pour leur donner la chance de les voir jouer, sachant qu’à cause de ça je peux perdre le match, je forme un groupe capable d’être coriace ici comme ailleurs. »

« Le Nigeria n’est pas un test pour moi »

« le Nigeria n’est pas un test pour moi, c’est un stage de 7 jours avec une équipe souffrante, on n’a pas la baguette magique pour tout changer en si peu de temps, on est venus changer ce qu’on peut changer, incha Allah les joueurs entreront avec une volonté de défendre l’honneur de l’Algérie, pour prouver que ce qui a été enduré n’était pas plus qu’un accident de parcours, et incha Allah on fera un résultat positif. »

« La Centrafrique nous servira pour améliorer notre classement »

Madjer laisse entendre qu’il se donnera la possibilité de voir à l’œuvre certains éléments nouveaux contre la Centrafrique, il affirme que le match contre le Nigeria il le jouera avec un groupe au complet, pas question de tester des nouveaux durant cette partie : «Contre le Nigeria je jouerai le match avec une équipe homogène, même si le match n’est pas un objectif en lui-même, on a le temps de tester tout le monde mais je ne tomberai pas dans le piège, cela ne veut pas dire que j attendrai la République centrafricaine pour tester.

Cette rencontre est plus qu’importante pour moi, car le classement FIFA joue un rôle énorme, je ne fais pas de différence entre match amical et officiel, on joue pour gagner, je refuse les erreurs, possible que j’en fasse, mais l essentiel c’est de progresser. »

« Je ne mettrai pas en doute les capacités des joueurs »

« On va réunir les joueurs, on dira les 4 verités, des paroles d’un coach qui aime tout le bien  pour la sélection, car après les matches perdus on ne mettra pas en doute leurs capacités, ça a été un accident de parcours, les changements fréquents d’entraîneurs auront été derrière les mauvais résultats, et tout cela va redevenir normal, et incha Allah contre le Nigeria ils entreront avec une personnalité, et vouloir revoir l’EN gagner avec l’art et la manière », explique-t-il.

DZCOMPETITION.COM


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here