EN: Du changement dans le onze de départ

0
536

Taïder retour imminent dans le onze

La libération de Bentaleb et de Bennacer réduit les choix pour le staff technique au milieu du terrain. Madjer n’aura pas d’autres choix que de compter sur Saphir Taïder, le nouveau pensionnaire du championnat américain a été laissé de côté lors du dernier match, peut-être par rapport à la fatigue qu’il traînait au vu des efforts fournis avec son club contre Toronto suivis d’un très long voyage jumelé à un grand décalage horaire, il pourra cependant le réintégrer dans les  plans, d’autant plus que des places se sont libérées après la Tanzanie. Le 3-4-3 qui risque d’être abandonné devrait laisser place à une tactique plus classique, que ce soit avec 2 ou 3 milieux défensifs, l’essentiel que Taïder devrait reprendre sa place mais il faudra encore attendre pour savoir avec qui il formera sa ligne, Medjani semble le plus proche à reprendre sa place, et dans tous les cas Madjer aura besoin de remplaçants dans ce registre, Bekheir qui a déjà occupé ce poste contre le Rwanda, devrait être préparé au cas où

Maintient du 3-4-3 ou retour à une tactique à 4 défenseurs

Décision finale aujourd’hui

Comme nous avons pu le constater, l’équipe nationale a eu du mal à fournir la prestation escomptée contre la Tanzanie, et ce, en dépit du niveau très bas de l’adversaire. L’attraction du match aura été cette tactique de jeu à 3 défenseurs centraux qui allait être mise en place, il faut dire que les connaisseurs se demandaient comment Madjer allait procéder et prendre ce risque de changer de tactique en 3 jours de travail seulement, surtout en optant pour cette stratégie très délicate à assimiler. Dans le monde du coaching, on parle de cette tactique comme étant un schéma qui a besoin d’au moins 8 mois pour être assimilé par un club, que dire donc d’une sélection, l’EN a montré des signes de fébrilité que ce soit en défense avec un Medjani qui n’y pouvait plus devant le remuant Samatta, alors que devant, les ailiers à savoir Mahrez et Hanni étaient aux abonnés absents à cause d’un placement qui ne leur convient pas forcément, surtout à Mahrez habitué à être plus proche de la ligne de touche, et qui s’est retrouvé asphyxié dans un petit périmètre très proche de la surface et de l’avant-centre. Menad a aussi relevé un autre point très important, c’est le non-soutien des attaquants à leurs équipiers au milieu : «Ils ne décrochaient pas assez et cela a créé un vide entre l’attaque et la défense », nous a-t-il dit et lorsqu’on sait que le 3-4-3 est basé sur la conservation du ballon, et d’une bonne circulation du cuir afin de se créer des occasions, on se rend compte que rien de cela n’a été fait dans les normes, les attaquants ont fourni un minimum d’effort, et cela s’est répercuté sur le rendement général, que dire du rôle de la défense centrale dans un tel schéma, soit beaucoup de défauts qui nécessitent une longue période d’apprentissage.

Medjani de retour au milieu ?

Mais voilà que l’EN n’a que 3 séances avant de jouer un mondialiste et cela risque d’être trop serré, c’est pour cela qu’il faudra s’attendre à un changement peut-être, surtout que Madjer et ses adjoints ont suivi hier le match des Iraniens et décortiqueront aujourd’hui le match de la Tanzanie, une décision est attendue, et il n’est pas à écarter qu’ils décident de revenir à une tactique à 4 défenseurs, probablement à un 4-1-4-1 avec un retour de Medjani à son poste de prédilection comme sentinelle, il a prouvé contre la Tanzanie qu’il ne pouvait pas assumer en tant que dernier joueur sur le terrain, ou le danger peut être direct, un schéma sous forme d’un 4-2-3-1 n’est pas à écarter aussi avec toujours un Medjani au milieu dans la recup’, et éventuellement un Chafai qui reprendra sa place dans l’axe, c’est dire que le 3-4-3 est loin de faire l’unanimité, et personne n’osera prendre le risque de le reconduire face à une équipe iranienne qui ne pardonnera aucune erreur.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here