EN: Vahid s’exprime sur son retour à la place de Madjer

0
2394

Son nom est évoqué de plus en plus dans les rouages pour succéder à Rabah Madjer à la tête de l’équipe nationale de football. Le technicien Bosnien Vahid Halilhodzic s’est dit « touché » par « la marque de sympathie du public algérien » qui réclame son retour, mais sans pour autant confirmer quoi que ce soit.

« Effectivement, j’ai eu vent de cela et croyez-moi ça me touche énormément. Les supporteurs algériens sont uniques au monde, à chaque fois que l’occasion se présente pour moi de parler avec vous j’en profite pour les saluer à mon tour et leur présenter mes remerciements les plus sincères », a indiqué Coach Vahid dans un entretien publié ce samedi par le quotidien sportif Le Buteur.

Halilhodzic a été démis de ses fonctions par la Fédération japonaise (JFA) le 9 avril dernier alors qu’il a qualifié le pays du Soleil-Levant à la prochaine Coupe du monde 2018 en Russie (14 juin – 15 juillet). Le président de la JFA Kozo Tashima a justifié ce limogeage par « la détérioration de la relation et la confiance entre les joueurs et le sélectionneur ».

Arrivé à la tête de l’équipe nationale en 2011 en remplacement d’Abdelhak Benchikha, Halilhodzic aura marqué les esprits en menant d’abord l’Algérie au Mondial 2014 au Brésil, avant d’atteindre les 1/8es de finale du tournoi pour la première fois dans l’Histoire de l’Algérie, face aux futurs champions du monde allemands (2-1, après prolongation). Il quitta l’É.N à l’issue du Mondial brésilien pour céder sa place au Français Christian Gourcuff.

L’ancien entraineur du Paris SG (Ligue 1/ France) n’a ni confirmé ni infirmé un éventuel contact qu’il a reçu de la FAF, alors que les rumeurs enflent sur un possible retour en Algérie.

« J’ai beaucoup de respect pour ce métier d’entraineur, donc, s’il vous plait, épargnez moi. Je ne ferai pas de déclaration dans ce sens au risque d’être très mal compris, alors tout ce que je peux vous dire est que j’ai passé des moments inoubliables avec la sélection algérienne. Pour l’instant, il ne s‘agit pour moi que de marques de sympathie qui me vont droit au cœur ».

Halilhodzic a regretté les derniers résultats enregistrés par les Verts, qui restent sur trois défaites de rang sous la conduite de Madjer. Du jamais vu.

« Je suis vraiment triste et déçu des résultats réalisés par cette équipe car j’estime en toute honnêteté qu’il y avait le potentiel pour bien faire. Dommage ! Mais bon, il faut travailler beaucoup et préparer l’avenir avec plus de sérieux », a-t-il conclu.

TSA


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here