La FAF passe à l’action pour ramener Vahid Hallilhodzic

0
919

Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est une semaine décisive qu’attend le président Kheireddine Zetchi et toute son équipe cette semaine.

En effet, ce jeudi 21 juin se tiendra l’assemblée générale élective de la Ligue de football professionnel, suite à laquelle on connaîtra le successeur de Mahfoud Kerbadj à la tête de cette institution. Trois jours plus tard, c’est-à-dire le dimanche 24 juin, se tiendra la réunion mensuelle du Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football. Sauf que ce BF n’aura pas du tout le caractère d’une réunion ordinaire, puisque comme l’a déclaré à plusieurs reprises l’ancien boss du PAC, parmi les points de l’ordre du jour de ce BF concerne l’avenir du sélectionneur national, Rabah Madjer, et son staff technique. Il est clair, et comme précisé à plusieurs reprises dans ces mêmes colonnes, la décision de limoger l’ancienne star du FC Porto a déjà été prise par le président de la FAF, mais ce dernier veut que celle-ci soit entérinée par tous ses collaborateurs. Une décision qui la veut donc collective et non individuelle. Aussi, et comme déjà annoncé au cours de ces derniers jours, les membres du BF souhaitent eux aussi et à l’unanimité le départ de Rabah Madjer de la tête du staff technique des Verts. Un limogeage qui coûtera à la FAF deux mois de salaires à l’entraîneur national et aux membres du staff technique.

Un 2e contact aura lieu pour discuter du volet financier

Du coup et vu que la décision est déjà prise, et voulant clore le plus vite possible le dossier du futur entraîneur national afin de lui permettre de disposer d’un maximum de temps avant le match face à la Gambie au mois de septembre prochain à Banjul comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019 prévue au Cameroun le mois de juin prochain, Zetchi dispose d’une short-list dont la priorité va vers le Bosniaque Vahid Halilhodzic, comme le souhaite les supporters de l’EN. La semaine dernière, et lors d’un entretien que nous a accordé Halihodzic, ce dernier nous a fait savoir qu’il était en vacances et que pour l’instant il n’a eu aucun contact officiel avec la FAF. Mais depuis, les choses semblent avoir bien avancé, car d’après une source proche de l’ancien entraîneur du Japon limogé quelques jours seulement avant le début du Mondial russe de son poste, on croit savoir qu’un membre du Bureau fédéral délégué par le président de la FAF a contacté officiellement Vahid. Les deux hommes ont donc discuté brièvement, et toujours d’après la même source, Vahid semble intéressé par l’idée de revenir en Algérie.

Il a fait savoir qu’il serait prêt à revenir

Un premier contact a donc eu lieu au cours de ces derniers jours, mais il est prévu que la Fédération algérienne de football recontacte le Bosniaque pour discuter un peu plus longuement en évoquant entre autres le volet financier. Même si Halilhodzic a clairement affiché que ce n’est pas l’argent qui motivera son futur choix, il n’en demeure pas moins que la FAF devra faire un effort sur ce plan. Halilhodzic qui percevait près de 60 000 euros lorsqu’il était à la tête des Verts et qui est passé à près de 180 000 euros au Japon, devrait faire des concessions, mais Kheireddine Zetchi et son équipe devront eux aussi casser leur tirelire et offrir plus que les 60 000 euros qu’il percevait à l’époque.

Le président de la Fédération algérienne de football qui se trouvait en Russie est reparti en France pour 48 heures. Il sera de retour cette fin de semaine. L’AGE de la LFP, le sort de Rabah Madjer et l’identité du futur sélectionneur, tels seront donc les dossiers chauds qu’attendent le boss de la FAF ces jours-ci.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here