EN: Pas de locaux dans la liste de Belmadi

0
786

A en croire une source de la fédération, Djamel Belmadi a décidé de ne pas retenir des locaux dans la liste des vingt-trois joueurs concernés directement par le stage qui aura lieu au Centre technique national de Sidi-Moussa pour la double confrontation face au Bénin, comptant pour les éliminatoires de la CAN-2019. La décision si elle venait à se confirmer n’est pas du tout surprenante dans la mesure où le sélectionneur national n’a guère été impressionné par le rendement des joueurs locaux lors des matchs de championnat qu’il a suivis. Belmadi avait plus au moins été séduit par quelques qualités chez le défenseur de l’ES Sétif, Abdelkader Bedrane qu’il a retenu comme réserviste et le rappeler au précédent stage, avant le départ à Banjul pour affronter la Gambie. Ce sera aussi le cas cette fois-ci, puisque selon les mêmes informations, Belmadi a décidé de retenir vingt-trois joueurs professionnels évoluant à l’étranger. Quelques locaux ont été mis sur la liste des réservistes, vu le niveau du championnat que les spécialistes jugent très moyen. Djamel Belmadi avait mis l’accent sur ce point lors de sa récente conférence de presse quand il avait évoqué le faux débat locaux-émigrés. Il était même très agacé par ce sujet au point où il est rentré au clash avec certains journalistes. Belmadi est donc resté fidèle à sa philosophie, espérons qu’il ne se trompe pas !

Doukha et Oukidja comme doublures
Etant donné que le sélectionneur national a décidé de ne prendre que les professionnels évoluant à l’étranger, cela veut dire que même les doublures dans les bois évoluent à l’étranger. Outre Raïs Mbolhi qui demeure irremplaçable jusqu’à présent, il faut savoir que les deux autres gardiens sont presque connus, même si la liste n’a pas encore été dévoilée. Il s’agit de Azzedine Doukha, gardien de but de la formation saoudienne Al Raed. L’autre gardien de but, c’est le pensionnaire du FC Metz, Alexandre Oukidja. En outre, le gardien de l’ESS Mustapha Zeghba qui s’est illustré de forte belle manière avec le club sétifien face au WAC Casabalanca en quart de finale retour de la Ligue des champions, n’a pas figuré dans cette liste. Autrement dit, Belmadi n’a pas cédé à la grosse pression des médias et de l’opinion publique. Néanmoins, il pourrait lui faire appel en cas de la moindre défection d’un des gardiens de but. Une source de la FAF nous a évoqué que la décision a été prise d’un commun accord entre Djamel Belmadi et l’entraîneur des gardiens de but, Aziz Bouras.

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here