C’est la guerre entre Zetchi et Charef

0
284

Comme nous l’avions déjà indiqué au cours d’une de nos précédentes livraisons, le courant ne passe pas ces derniers jours entre le président de la Fédération algérienne de football, Kheireddine Zetchi, et le directeur des équipes nationales, Boualem Charef, à cause des mauvais résultats des sélections nationales jeunes. A son arrivée, le président Zetchi voulait faire mieux que son prédécesseur au niveau des jeunes catégories en réalisant de très bons résultats. Mais les résultats ont été négatifs sur toute la ligne. Hormis la sélection des moins de 20 ans qui a montré un visage très séduisant et qui a été éliminée par une grande équipe du Ghana, difficilement, les autres sélections ont été une déception, avec une élimination amère des moins de 17 ans lors du tournoi de l’UNAF qui s’est déroulé à Tunis. Zetchi s’est rendu compte que le travail en jeunes nécessite du temps mais aussi beaucoup d’autres choses. Autrement dit, entre Zetchi et Charef, on ne partage pas les mêmes idées.

Le président n’a pas apprécié le naufrage des U-17
Le naufrage des moins de 17 ans en Tunisie a été tout simplement la goutte qui a fait déborder le vase. Zetchi nourrissait des espoirs sur cette équipe pour oublier l’élimination des U-20, surtout que de gros moyens que ce soit humains ou financiers ont été mis à la disposition de cette équipe, histoire de faire le plein lors du tournoi de l’UNAF, qualificatif à la phase finale de la CAN en Tanzanie, en avril prochain. Mais la déception était grosse surtout après la lourde défaite face au Maroc et le nul face à la très modeste équipe de la Libye.

Il veut limogeage des staffs des U-15 et U-17
Pour preuve que Zetchi et Charef ne   partagent pas les mêmes idées, il faut savoir que le président s’était réuni avec le DEN il y a deux semaines. Les deux hommes ont fait le bilan des sélections jeunes. Zetchi a fait savoir à Charef son mécontentement. Il lui a même fait savoir qu’il voulait le limogeage des staffs des U-17, mené par Sofiane Boudjella et celui des U-15 de Aït Mohamed. Zetchi a été clair, net et précis avec Charef, lui faisant savoir que l’instance fédérale a mis de très gros moyens pour que les jeunes catégories travaillent dans de bonnes conditions et dans le but de réaliser de bons résultats. D’ailleurs, lors de sa récente intervention à la radio nationale, Chaîne III, Zetchi avait annoncé qu’il pourrait y avoir des changements au sein de certains staffs des sélections jeunes.

Charef refuse catégoriquement et menace de partir
Pour sa part, Boualem Charef refuse catégoriquement cette idée de se séparer des staffs des U-15 et U-17, qu’il a ramené lui-même. Selon nos informations, Charef, qui devait rentrer en stage hier avec la sélection U-21, menace de claquer la porte juste après ce stage, refusant tout changement. Se dirige-t-on vers un bras de fer entre Charef et son président ? Nul ne peut le savoir mais Charef a confié à ses proches qu’il était prêt à partir. D’ailleurs, on évoque qu’il aurait déjà discuté en coulisse avec des dirigeants de l’USM El Harrach dans le but d’effectuer son retour dans les prochains jours. Cela démontre que le DEN n’a plus la tête à la Fédération. Alors, il faudra trouver une solution, dans l’intérêt du football algérien.

lebuteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here