Un jeune Franco-Algérien de 15 ans « casse la baraque » à l’OL

0
720

Son nom ne vous dira peut-être rien mais Rayan Cherki, pur produit du centre de formation lyonnais, est l’un des grands espoirs du football français. Plus que son talent, c’est son âge qui surprend.

Né en 2003, l’attaquant est devenu à 15 ans et 33 jours le plus jeune buteur de la Youth League lors de la victoire de l’OL face à Manchester City en septembre 2018 (4-1). Après Karim Benzema, Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso et Nabil Fékir, l’Olympique Lyonnais tiendrait en Rayan Cherki le nouveau crack qui pourrait mener le club rhodanien vers les sommets.

Entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Bruno Génésio ne tarit pas d’éloges à l’égard du petit prodige. “C’est un joueur qui a des qualités exceptionnelles. Il travaille déjà avec le groupe de National 2 depuis le début de la saison, ce qui est assez rare pour un joueur de 15 ans. Il est mature, il a de grosses qualités techniques. Il me rappelle Hatem Ben Arfa”, avouait le technicien français à Téléfoot.

Un joueur courtisé par les plus gros clubs européens
Le jeune attaquant, qui a fait ses classes à Saint-Priest, a déjà tapé dans l’oeil des plus grandes écuries européennes. La Juventus, le Milan AC, le Bayern Munich et l’Ajax Amsterdam se seraient déjà positionnés pour recruter le prodige, comme le confirmait L’Équipe. Désireux de conserver son protégé, Jean-Michel Aulas aimerait néanmoins accompagner le joueur de 15 ans jusqu’à la signature de son premier contrat professionnel.
Rayan Cherki avait d’ailleurs impressionné les observateurs début janvier lors d’un match de Gambardella opposant l’OL à Brétigny dans lequel l’attaquant avait réalisé quelques gestes techniques exceptionnels.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here