Atal, le seul joueur de ligue 1 a avoir évolué à 7 postes différents

0
330

Il a évolué dans 7 postes différents cette saison
A la 73’ du jeu, Saint-Maximin sert Sacko d’une louche parfaite qui laisse les défenseurs guingampais pantois. L’attaquant niçois lève la tête sur sa gauche et voit Atal seul devant les buts. Bien servi, le joueur algérien frappe une troisième fois dans ce match. Mais ce qui est le plus extraordinaire dans ce joueur, c’est qu’il a joué cette saison dans pas moins de sept postes différents : 11 fois comme milieux défensif droit, 5 fois comme arrière droit, 2 apparitions comme attaquant du côté gauche, une fois comme milieu droit, une fois comme milieu offensif droit et une fois au poste d’attaquant sur le côté droit.
Hier face à Guingamp c’est dans le poste d’attaquant sur le côté gauche que Patrick Viera a choisi de l’aligner dans un schéma tactique 4-3-3.
Un choix qui s’est porté judicieux puisque c’est avec un triplé que l’Algérien s’est illustré. Trois buts qui viennent s’ajouter à ses trois précédentes réalisations lors des précédentes journées. Avec ce triplé et le moins qu’on puisse dire c’est que Youcef Atal prend une toute autre dimension. Une dimension qui risque d’attirer encore plus de convoitises cet été, même son président a affirmé que l’Algérien n’était pas à vendre.

Il a joué comme attaquant dans un système de 4-3-3
Mais hier, le joueur algérien a fait très, très fort. Youcef Atal a comme les grands attaquants marqué à lui seul trois buts, son premier triplé de la saison, permettant à son équipe de l’emporter sur le score de 3 à 0 face à Guingamp. D’abord à la 10’ de jeu. Sur une longue transversale, Atal déclenche une volée du gauche dans la surface et trompe Caillard d’une frappe croisée avec l’aide du poteau. Un très joli but digne des grands avant-centres. Le deuxième but, c’est à la 68’ de jeu qu’il l’inscrit. L’Algérien récupère derrière le rond central, profite d’un contre favorable et file plein axe. Face à une charnière centrale beaucoup trop passive, Atal part presque seul et glisse le ballon entre les pieds du portier breton, et fait le break pour son club, réussissant du même coup un doublé lors de cette partie.
Tout le monde pensait que le festival de défenseur des Verts allait s’arrêter là, mais pas du tout.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here