Atal a pris une décision concernant son avenir

0
526

L’international algérien, Youcef Atal, continue d’impressionner en France. Après sa très belle prestation contre le géant de la Ligue 1 locale, le PSG, la presse française s’interroge aujourd’hui si son club, l’OGC Nice, sera capable de le conserver l’été prochain. En effet, face au refus catégorique, pour l’heure, de la direction de la formation de la Côte d’Azur de céder son latéral droit algérien, les grands d’Europe se livrent déjà une bataille à distance dans le but de s’offrir les services du joueur de 22 ans.

Après l’Atlético Madrid, Chelsea et Bayern Munich, c’est au tour de l’AC Milan de se mettre de la partie. Le club italien entend à son tour tenter de convaincre les dirigeants niçois de lui vendre le contrat du défenseur formé au Paradou AC auteur, lors de l’avant précédente journée du championnat français d’un triplé dans un poste inhabituel celui d’ailier gauche. «Grâce à ses qualités de dribbleur et sa vitesse, il a fait vivre un enfer à Juan Bernat. Une semaine après son triplé face à Guingamp, l’Algérien n’a pas trouvé le chemin des filets cette fois mais quel joueur ! Déniché du côté de Courtrai en juillet dernier, l’international qui disputera prochainement la CAN avec les Verts est un phénomène. Le conserver sur la Côte d’Azur s’annonce compliqué, au plus grand dam des fans de la Ligue 1…», écrit un grand journal français. Le joueur, lui, commence à être sérieusement tenté par jouer la Ligue des champions d’Europe dès la saison prochaine.

Un rêve qu’il ne peut exaucer qu’en rejoignant un cador européen. D’ailleurs, le natif de Tizi Ouzou a déclaré à la fin de la rencontre face au PSG : « J’espère bien jouer la Ligue des champions et je travaille pour cela. Mais je pense d’abord à bien finir la saison, on verra après ce qui arrive ». Une participation à la compétition européenne dès la saison prochaine signifierait un transfert dans les prochains mois, car les niçois sont certains de ne pas s’y qualifier. La direction du club du sud de la France s’est exprimée à plusieurs reprises en défaveur d’un départ de Youcef Atal dans quelques mois via des déclarations du coach et des dirigeants niçois.

Le nouveau président de l’OGC Nice, Gauthier Ganaye, a déclaré à ce sujet : « Il ne bougera pas la saison prochaine». Pour la petite histoire, Atal perçois le plus bas salaire de l’effectif niçois, un salaire de l’ordre de 30.000 euros. Et pour le dissuader de partir, la direction de son club entend l’inviter à négocier une prolongation de son contrat contre une augmentation sensible de son salaire.

Source : https://fennecfootball.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here