EN: Slimani ou le pari risqué de Belmadi

0
145

Meilleur buteur en activité de la sélection algérienne, Islam Slimani est en déclin depuis deux saisons. Prêté par Leicester City à Newcastle en championnat anglais, l’ancien joueur du CRB n’a pas été chanceux pour la deuxième partie de l’exercice passé en bénéficiant de très peu de temps de jeu à cause d’une blessure.
Le même scénario va se reproduire pour lui au cours de la seconde tranche de l’exercice qui vient de s’écouler, sauf que la raison est tout autre. Il a été tout simplement écarté des plans de son entraineur à Fenerbache en Turquie.

C’est pour cette raison-là d’ailleurs que le sélectionneur national, Djamel Belmadi, l’a recalé à l’occasion de la date Fifa de mars passé, au cours de laquelle l’équipe algérienne a disputé deux matchs contre la Gambie et la Tunisie. On pensait alors que les dés étaient jetés pour l’enfant d’Aïn-Bénian concernant sa participation à la CAN-2019.
Mais c’était sans compte sur cette chance inouïe que vient de lui accorder Belmadi en le retenant dans la liste des 23. Et comme on dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres, puisque ce choix n’aurait jamais été fait si Belfodil ne s’était pas blessé, et si Delort avait eu à temps le feu vert de la FIFA pour changer sa nationalité sportive.
À présent que Slimani est assuré de faire partie du groupe des Fennecs pour le déplacement du Caire, il est tout simplement sous grosse pression. Il est censé notamment rendre la pareille à Belmadi qui a tenu du reste à le défendre lors de sa conférence de presse de samedi passé, en rappelant notamment que le joueur compte quand même 23 matchs dans les jambes cette saison avec à la clé 5 buts.

On le sait bien malgré deux années très compliquées sur le plan sportif que ce soit à Leicester, Newcastle ou Fenerbahche, le meilleur buteur des Verts encore en activité n’a pas perdu sa motivation pour autant.
En effet, de ce côté-là on peut compter sur lui pour redoubler d’efforts pour être à la hauteur. Il sait aussi que même si son rôle sera peut-être moins important, il aura à cœur de briller et de faire la différence apportant son coup de main à Djamel Belmadi et à la sélection. Donc, on peut être sereins par rapport à cette histoire.
Lorsqu’il a été mis à l’écart de son équipe, à savoir Fenerbahche, Islam Slimani devait s’entraîner avec la réserve mais on n’a pas voulu de lui. Par la suite, il a décidé de faire le nécessaire pour s’entraîner en solo et garder une bonne fraîcheur physique.

Lorsqu’il a reçu sa pré-convocation, il a redoublé d’efforts, mais comme tout le monde le sait rien ne remplace la compétition officielle et c’est sur ce point que le joueur est en difficulté, puisque depuis février il n’a pas disputé une seule rencontre officielle.
Maintenant, il va d’abord se préparer avec le reste du groupe et faire tout ce qu’il faut pour progresser et les matchs amicaux que disputeront les Verts lui permettront aussi d’avoir du rythme et retrouver le goût de la compétition. Slimani sait qu’il sera face à un gros défi et il se montre d’ores et déjà prêt à le surmonter et à apporter le plus à son équipe. Tout le monde souhaite que ce pari de Belmadi soit gagnant.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here