EN A’: La FAF, toujours silencieuse sur le retrait de Belmadi

0
688

L’épisode du sélectionneur national Djamel Belmadi a mis a nu toutes les carences de la FAF en matière de gestion et de communication. Alors que Belmadi s’est retiré de l’équipe nationale A’ des joueurs locaux, la FAF n’a placé aucun mot sur ce sujet.

On s’attendait à une réaction de la FAF, après la tenue de la réunion du bureau fédéral, jeudi dernier. La FAF n’a pas réagi et s’est contentée d’annoncer que Belmadi sera consulté pour la désignation du nouveau manager général de l’équipe nationale, ce qui confirme que c’est Belmadi qui a limogé Medane. Dans son discours, repris par la FAF, Medane n’a jamais rendu hommage à Belmadi !

Alors que le stage de l’équipe nationale débute le 2 septembre, la FAF n’avait pas encore rendu publique samedi la liste des joueurs retenus, ce qui est anormal. C’est la  fédération béninoise de football qui a annoncé sur son site internet la programmation d’un match amical Algérie-Benin, le 5 septembre à Alger !

Aussi, la FAF n’a apporté aucune explication sur le retrait de Belmadi de l’équipe nationale A’, composée de joueurs locaux. C’est en somme un manque de respect à ces joueurs qui, dans leurs déclarations à la radio nationale, n’ont pas caché leur déception de ne pas voir Belmadi diriger le stage de l’équipe nationale A’.

La FAF n’a pas daigné donner des explications aux joueurs et à l’opinion publique sportive algérienne sur les raisons ayant amené Belmadi à se retirer, alors que c’est lui qui avait établi la liste des joueurs locaux. En somme, la FAF demeure faible et n’a jamais été à la hauteur des attentes. En d’autres termes, les résultats réalisés par Belmadi en équipe nationale sont l’œuvre exclusive de ce coach qui a été un choix par défaut pour la FAF !

Enfin, le sélectionneur national est annoncé ce mardi dans une conférence de presse où il répondra avec son franc parler habituel à toutes les interrogations.

dia-Algérie


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here