EN U23: Abdelli veut rejoindre la sélection

0
503

Engagée dans le dernier tour des éliminatoires de la CAN U23 2019, la sélection espoirs a pu ramener d’Accra un nul (1-1) la mettant en ballotage favorable avant le match retour mardi soir à Sétif. Renforcée par le retour de Farid El Melaili (SCO Angers) et Hichem Boudaoui récemment transféré à Nice, les U23 font aussi rêver des joueurs binationaux qui espèrent être appelés dans le futur par Ludovic Batelli parmi eux Himad Abdelli (Havre AC). 

Revenu à Sétif après un nul encourageant décroché au Ghana, les coéquipiers d’Adem Zorgane ont repris le chemin des entrainements en vue d’accrocher mardi une troisième qualification consécutive à la CAN U23 en Égypte (8-22 novembre). Travail de long haleine menée par le DEN et sélectionneur Ludovic Batelli, ces éliminatoires pour la CAN se font avec un groupe composé de joueurs évoluant exclusivement dans des clubs algériens, à l’exception de Farid El Melaili et du transfuge Hichem Boudaoui mis à disposition par Angers et Nice sur les dates FIFA.

Ayant un important vivier de joueurs binationaux en Europe, la FAF éprouve quelques difficultés à les convaincre de rejoindre les Espoirs, dont certains joueurs ayant déjà évolué sous les couleurs nationales en U20. Si la nature de ces difficultés est difficile à déterminer entre refus exprimées de la part des joueurs et manque de structure au sein de la FAF dans la détection des talents évoluant dans des clubs européens, certains joueurs ont pourtant exprimés leur envie de rejoindre la sélection dès les catégories jeunes.

Parmi eux, le milieu de terrain offensif Himad Abdelli (Havre AC, Ligue 2) qui a indiqué sa volonté de jouer pour les Espoirs mais dont les contacts avec la FAF ne sont plus entretenus depuis juin dernier. Dans l’attente d’une convocation, l’entourage du joueur âgé de 19 ans (4 matchs cette saison avec le groupe pro) a réfuté la rumeur d’un refus de participation à l’échéance qualificative pour la CAN de ce mois de septembre. Par ailleurs, son entourage indique que le joueur est dans l’attente d’une convocation de la part de la FAF avec les espoirs, à laquelle il répondra favorablement.

Impliqué dans un projet de refonte et de développement de la formation sur tout le territoire national, la FAF pourrait être amenée à revoir son système de détection des jeunes talents évoluant en Europe afin d’inclure ses éléments dans les équipes de jeunes à l’image de la fédération marocaine.

dzfoot


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here