ASM-OGCN: Atal, un atout majeur pour les Aiglons

0
266
Revenu blessé de la CAN 2019, l’international algérien enchaîne de nouveau les bonnes prestations avec l’OGCN, à un poste qui n’est pas le sien.

Arrière droit, milieu offensif, ailier gauche… Vous pouvez mettre Youcef Atal à tous les postes sur le terrain, il saura être utile à son équipe. Révélé la saison dernière avec l’OGC Nice, l’international algérien est reparti sur les mêmes bases en 2019-2020 : un penalty obtenu à Rennes, impliqué sur le but de Tameze contre Montpellier et enfin son superbe but ce week-end contre Dijon. Au cœur d’un été agité avec le rachat du club par Ineos, Patrick Vieira a pu compter sur le retour de blessure de son jeune joueur. Touché à l’épaule lors de la demi-finale de la CAN 2019, Atal a pris le temps de savourer le succès des Fennecs en Égypte mais surtout de soigner comme il faut ce pépin physique.

Le meilleur buteur de Nice en 2019

Latéral très offensif par nature (six buts la saison dernière), le joueur de 23 ans a été replacé beaucoup plus haut par son entraîneur depuis son retour à la compétition. Désormais ailier, Youcef Atal peut s’exprimer sans certaines contraintes défensives. Longtemps annoncé sur le départ lors du dernier mercato estival (Tottenham, PSG) le joueur formé à l’AC Paradou a les qualités pour s’imposer à un poste offensif. D’ailleurs, il est le joueur de Nice qui a marqué le plus de buts en 2019 (six).

Le carnet du scout, épisode 8 : Youcef Atal (Nice), le « prototype du footballeur de rue »

L’intéressé explique cependant qu’il préfère jouer en défense par rapport aux automatismes de la saison dernière. « Moi je préfère jouer arrière droit mais le coach a besoin de moi comme ailier gauche ou ailier droit, je peux dépanner. Je préfère jouer arrière droit parce que j’ai beaucoup de repères à ce poste », a expliqué Atal après le succès face à Dijon. Du côté de Vieira, on partage ce sentiment sur le meilleur poste d’Atal mais le contexte actuel, avec les recrues tardives en attaque, ont entraîné une modification de ses plans. « Ce qu’il faut, c’est essayé de trouver l’équilibre de l’équipe. Après pour Youcef, bien sûr, il peut jouer à différents postes. C’est vrai que celui que je préfère aussi c’est arrière droit. Je suis très content de ses performances quand il joue devant et aujourd’hui, c’est là que l’équipe a besoin de lui. »

 

S’il se montre dangereux en situation offensive, l’ancien joueur de Courtrai (Belgique) peut faire bien mieux au niveau de ses transmissions. Avec seulement 62% de passes réussies dans le camp adverse contre Dijon, il a eu du déchet contre une équipe fragile. Il s’agit là d’un véritable axe de progression pour lui et son entraîneur. En attendant de se stabiliser au poste d’ailier ou de retrouver sa place de latéral, Youcef Atal se prépare à une rencontre qui reste particulière pour son équipe, avec le derby face à l’AS Monaco. La saison dernière, sur la pelouse de Louis II, il avait été décisif en obtenant un penalty contre l’équipe alors dirigée par Thierry Henry.

goal.com


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here