EN: Adli ne ferme pas la porte à la sélection

0
448

A 19 ans, Yacine Adli fait partie des postulants pour rejoindre les rangs de l’EN à l’avenir. Pourtant, le joueur joue en pro avec l’équipe première de Bordeaux.

D’ailleurs il s’est illustré dimanche soir au Vélodrome avec un joli but, mais ne se voit pas encore prêt pour porter le maillot aux deux étoiles, ni celui de l’équipe de France. Arrivé a Bordeaux il y a un an, Adli avoue qu’il se sent très bien à Bordeaux : « Je me sens super bien au sein de ce club, on s’est bien adaptés, mes équipiers m’ont adopté, le contexte est bon pour s’épanouir, donc on va continuer à travailler », explique-t-il au début de son intervention sur Dzfoot. Adli enchaîne et attaque le chapitre qui intéresse les Algériens, celui de sa venue en sélection. Le match de dimanche a permis à Adli de marquer devant les yeux de Belmadi, une raison valable pour évoquer avec lui le dossier de son choix de sélection, mais le jeune Yacine ne veut pas se précipiter : «Pour l’instant, je ne me prends pas la tête, avec ça je n’ai pas encore fait 20 matches en Ligue1, je crois que parler d’une sélection nationale A c’est beaucoup trop tôt pour moi ; pour moi, ce n’est pas le moment d’y penser, je vais continuer à travailler, et je vais prendre les choses quand ça viendra, je ne suis pas pressé», explique-t-il.

 

«L’Algérie a une super équipe»

Le jeune milieu des Girondins semble donc vouloir continuer sa progression et, surtout, laisse la porte ouverte à une équipe qu’il suit déjà, il parle d’ailleurs du sacre africain de l’été passé en Egypte. «J’ai été très content pour eux quand ils ont gagné, ils ont une super équipe, cela fait plaisir de voir une équipe comme ça.»

 

«Mahrez a de la concurrence, mais il mérite le Ballon d’Or africain»

Adli évoque ensuite la nomination de Mahrez parmi les candidats au titre de Ballon d’Or africain, il le décrit comme étant un super joueur, il reconnaît que la mission ne sera pas facile face à la rude concurrence imposée par d’autres stars africaines, mais il lui souhaite de gagner le trophée. «Quant à Mahrez c’est un super joueur, qui mérite beaucoup de choses, mais il y a d’autres joueurs qui ont fait des choses, mais il y a aussi d’autres joueurs africains qui ont fait de bonnes saisons mais je pense que Mahrez le mérite.»

 

«Belmadi, je l’ai juste salué»

Dans une déclaration précédente, Adli a déclaré qu’il avait un plan et qu’il le gardait pour lui, il explique que cette déclaration n’a rien à voir avec l’EN, il reconnaît cependant qu’il a rencontré Belmadi et pas plus : «La question n’était pas sur la sélection… Aujourd’hui, le coach était là, je n’ai pas parlé avec lui, je l’ai juste salué avec beaucoup de respect, voilà je ne me prends pas la tête, l’Algérie aujourd’hui a une équipe magnifique, je ne pense pas encore être au niveau pour atteindre les A.»

«Je peux jouer pour l’Algérie et pour la France, c’est magnifique»

Pour terminer, le joueur de Bordeaux a appelé les gens a être plus compréhensifs vis-à-vis des binationaux, il trouve qu’ils ont une grande chance d’avoir la possibilité de choisir entre deux grandes nations de foot. «Oui, je comprends la ferveur autour du joueur binational, je suis Français et Algérien, je suis 50/50 et puis c’est une chance de pouvoir jouer pour les 2 sélections, il faut arrêter de voir ça comme un truc négatif, il faut laisser le libre choix aux joueurs, c’est magnifique de pouvoir jouer pour 2 sélections, ce n’est pas tous les joueurs qui ont cette chance là, aujourd’hui l’Algérie et la France sont deux grandes nations, c’est toujours flatteur de savoir qu’il y a de l’intérêt, mais comme je l’ai dit, je ne pense pas être prêt pour le niveau international A, il est très, très dur, on va continuer à travailler, je suis encore jeune, on travaillera pour progresser», conclut-il.

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here