Nabil Bentaleb reparle de sa CAN ratée et du sacre des fennecs

0
1257

Nabil Bentaleb aurait pu être à l’heure actuelle un champion d’Afrique. A l’orée de la CAN 2019, le milieu de terrain pressenti pour être dans la liste des 23 algériens, a dû rater la compétition pour cause de blessure.

Plus de 4 mois après le sacre des Fennecs au Caire, le joueur de Schalke 04 est revenu sur la façon dont il l’a vécu loin du groupe algérien dans un entretien avec Onzemondial.

« Sachant que j’aurais dû y participer, j’étais déçu au moment de ma blessure. Mais, je suis un « cramé » de l’Algérie et je l’ai vécue comme un vrai supporter. Sans rentrer dans les détails, j’ai fêté ça comme il se doit », a-t-il fait savoir.

Malgré tout, l’ancien milieu de terrain de Tottenham a ressenti cette émotion et parle de l’effort de ses coéquipiers afin de procurer une telle joie au peuple algérien. Lui qui attendait ce sacre depuis pratiquement 30 ans.

« C’est incroyable et magnifique ce que l’équipe a fait pour le pays surtout durant cette période. Le peuple le méritait et les joueurs lui ont bien rendu. À chaque fois qu’on joue à domicile ou à l’extérieur, c’est une fête comme on l’a vue au Stade Pierre-Mauroy, à Lille (Algérie – Colombie, le 15 octobre, ndlr). D’ailleurs, j’étais en tribune avec mon frère et on a encouragé l’équipe comme il fallait », a-t-il déclaré. Avant de conclure : « J’ai eu l’occasion d’en parler avec certains joueurs qui ont participé à la CAN. Quand tu es joueur, tu ne te rends pas compte de l’émotion que tu procures aux fans. Je leur ai dit : « Vous avez fait un truc de fou ! ». Ils ont marqué l’histoire de notre génération. On ne pouvait pas ne pas gagner un trophée ».

Déjà de retour de blessure, Nabil Bentaleb a été écarté du groupe professionnel de Schalke 04 par ses dirigeants. C’est ce qui fait qu’il n’est plus convoqué en sélection depuis tout ce temps.

africa top sports


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here