Bundesliga: Belfodil descend son club

0
753

L’international algérien, Ishak Belfodil, a annoncé qu’il n’a plus confiance en les dirigeants du club de Bundesliga, lors d’un entretien accordé au média Bild, suite au traitement aux pressions qu’il a subi en début de saison pour ne pas se faire opérer.

L’avant-centre de 27 ans a débuté : « Il n’y a plus de confiance et plus aucune base pour une coopération réussie. », avant d’ajouter : « J’ai de la chance que ce ne soit pas encore pire. Ma carrière a été mise en danger de manière imprudente… Les responsables ont exercé une pression jusqu’à la veille de l’opération pour que je ne passe pas sur le billard. ».

Pour rappel, le staff médical de Hoffenheim n’a pas reconnu une rupture du ligament croisé de l’ancien attaquant de l’Inter Milan subi en mai dernier. Il a reçu des soins avant de disputer cinq rencontres en étant blessé.

Concernant le moment où il a compris que sa blessure était plus grave que ce qu’on lui avait dit, l’attaquant algérien dira : « J’ai remarqué assez rapidement que les changements brusques de direction étaient difficiles. Je ne pouvais pas tirer avec la gauche. ».

Ishak Belfodil a ajouté : « Après mon opération, j’ai passé trois jours à Hoffenheim pour un traitement. Comme ni l’entraîneur ni personne de la direction du club n’a jugé nécessaire de me saluer ou de demander de mes nouvelles, je ne voulais pas les déranger et je suis allé à Paris pour voir mes médecins. ».

Alexander Rosen : « Tout a été étroitement coordonnées avec Ishak »

Le directeur sportif du TSG, Alexander Rosen, a répondu aux accusations de l’ancien buteur du Werder : « Toutes les étapes du traitement médical ont été appliquées conformément aux normes médicales les plus strictes, comme c’était le cas pour chaque blessure de l’un de nos joueurs. Cela a été étroitement coordonnées avec Ishak. Nous avons tous intérêt à ce que le joueur guérisse d’une façon rapide et complète. ».

dzfoot


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here