EN: Eviter la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud pour les éliminatoires de la CDM

0
276

C’est ce soir à 18h, heure algérienne, 19h, heure égyptienne qu’aura lieu le tirage au sort de la phase de poules des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022.

C’est dans le luxueux hôtel du Nile Ritz-Carlton que se déroulera l’opération en présence du coordinateur de l’EN Brahim Belyacine et Aziz Bouras comme représentants du pays et du duo-Zetchi-Belmadi qui seront absents. Après un énième chamboulement des dates récemment, et après avoir décidé d’avancer les éliminatoires de la CAN à cause des nouvelles dates de la phase finale Cameroun 2021, la CAF a décidé de maintenir le tirage pour ce soir, une opération qui aura lieu au Caire en présence des représentants de 40 fédérations concernées par cette phase très délicate.

 

Comme en 2013…

14 équipes qualifiées après 2 tours préliminaires rejoignent 26 teams qualifiés d’office, pour constituer un groupe de 40 équipes qui formeront 10 groupes chacun composé de 4 équipes, ces dernières disputeront en mini-championnat les éliminatoires pour permettre à un team de sortir de chaque groupe et arriver en novembre 2021 à 10 et vers un dernier tour à élimination directe, sous forme d’un aller-retour de barrage (les 5 meilleurs au classement FIFA croiseront le fer avec les 5 moins bons) cela déterminera l’identité des 5 représentants du continent noir lors de la prochaine Coupe du monde, soit le même système qu’en 2014 qui avait permis aux Verts de se qualifier au Mondial brésilien après une double confrontation âprement disputée contre le Burkina.

 

Une répartition salvatrice

La mission s’annonce donc moins compliquée qu’il y a 7 ans, il faut dire que la coupe gagnée en Egypte a changé la donne, l’équipe de Belmadi fait office de grand favori, et surtout d’équipe à éviter, elle se positionne grâce à son succès africain dans le top 10 du classement FIFA de la Zone Afrique, ce qui lui permet de se placer dans le premier pot avant ce tirage, elle évite par cette positions les ogres du continent comme le Sénégal, la Tunisie, le Nigeria, le Maroc, le Ghana, l’Égypte ou encore le Cameroun, le reste des sélections ne semblent pas avoir le profile pour menacer la qualif’ de l’EN aux matches de barrage.

 

Éviter les Eléphants et les Bafana

Même si l’EN paraît assez bien armée pour faire face à toutes les sélections qui risquent de croiser son chemin, le pot 2 renferme contre toute attente quelques adversaires que l’EN ferait bien d’éviter dans ce tirage qui aura lieu au Caire. En effet, placée dans le chapeau 2, la Côte d’Ivoire sera bien évidemment à éviter pour les équipes du premier chapeau et donc pour l’EN. Dotés d’une armada offensive non négligeable (Wilfried Zaha, Nicolas Pépé, Max-Alain Gradel, etc.), les Éléphants ont de quoi faire craindre. L’Afrique du Sud pour sa part fait partie des sélections de ce 2e chapeau, et vu la réputation des Bafana Bafana notamment avant des tournois de cette envergure, il est préférable de les éviter, surtout que le déplacement vers ce pays de l’hémisphère Sud risque d’être fatigant avec tous les dommages que cela risque de causer.

 

3e et 4e chapeaux : RAS

Pour ce qui est des 3e et 4e chapeaux, les 20 équipes les composant ne semblent pas avoir le poids qu’il faut pour effrayer les champions d’Afrique. Auteur d’un beau parcours lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations Madagascar apparaît comme l’équipe à éviter de ce chapeau 3, avec notamment leur football assez attrayant. L’Angola pour sa part s’affiche comme le client du 4e pot capable de constituer un danger, au même titre que le Togo même si cette dernière et depuis le 4-1 reçu par l’EN à Lomé n’arrive plus à relever la tête.

 

Aller à novembre avec un minimum de dégâts

Afin d’avoir un terrain idoine pour aller aux barrages, il faut éviter les os du continent, mais aussi éviter les pays lointains à cause de voyages un peu trop épuisants. Belmadi a toujours avancé ce facteur et l’a pris en considération dans la préparation de ses matches, le but étant d’arriver à destination toujours en forme, et éviter les problèmes de fatigue et de blessures pour ses joueurs.

compétition

 


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here