EN: ça se confirme pour Ait Nouri en sélection

0
4436

tps://www.footalgerien.com/equipe-nationale-belmadi-aurait-contacte-lentourage-de-rayan-ait-nouri/

Ce n’est un secret pour personne : plusieurs jeunes joueurs talentueux sont dans le calepin du sélectionneur national. En effet, Djamel Belmadi garde un œil attentif sur tout joueur algérien potentiellement sélectionnable à court, moyen et long termes.

Parmi ces joueurs, on peut citer Aït Nouri, le latéral gauche d’Angers, club pensionnaire de la Ligue 1 française. Il parait bien que le Belmadi a déjà fait un premier pas en vue de s’adjuger les services de ce talentueux joueur de 19 ans. Selon nos informations, le patron technique des Verts vient d’avoir un premier contact avec le père d’Aït Nouri, un natif du quartier populaire de Bab El Oued à Alger, et qui a choisi de s’exiler depuis plusieurs années. Les deux hommes ont convenu de se rencontrer prochainement, afin de discuter d’une éventuelle sélection du jeune latéral gauche, actuellement indisponible à cause d’une blessure à la mâchoire, dans un proche avenir.

Il faut dire que l’Angevin est considéré parmi les révélations du championnat français cette saison. Son ascension fulgurante lui a déjà attiré les convoitises des gros bras européens, dont le Real Madrid qui serait très intéressé par ses services. Par ce premier pas qu’il vient d’effectuer envers ce joueur, Belmadi veut connaitre les intentions de l’intéressé après que plusieurs parties lui aient reproché le fait de n’avoir pas fait le nécessaire pour convaincre les jeunes bi-nationaux qui brillent actuellement sur les stades européens.

Le coach national s’est déjà exprimé à propos de l’apport des joueurs algériens désireux de représenter l’Algérie sur le plan international en confiant. «Lopez ? Sincèrement, je ne l’ai pas encore approché, je ne lui ai jamais parlé. Lui, à l’instar de beaucoup d’autres joueurs ayant la possibilité de jouer pour l’équipe d’Algérie, est suivi au quotidien. Je les supervise, mais pour lui par exemple, il est toujours en équipe de France Espoirs. Donc j’attends encore avant peut-être de songer à le contacter».

Bien entendu, le sélectionneur national a eu un discours net, clair et précis au sujet de l’apport des joueurs binationaux. Belmadi, qui a invité la presse à faire son devoir en allant demander à ces talentueux binationaux qu’on annonce sélectionnables, ne peut en aucun cas attendre éternellement des joueurs qui n’ont certes pas de comptes à rendre concernant leur amour pour leur pays d’origine, mais qui attendent un clin d’œil de l’équipe de France avant de se prononcer quant à leur avenir international. Sera-t-il aussi le cas pour Aït Nouri ?


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here