EN: Un effectif trop vieillissant ?

0
1901
Soccer Football - AfricaHup of Htions 2019 - Round of 16 - Algeria v Guinea - 30 June Stadium, Cairo, Egypt - July 7, 2019 Algeria coach Djamel Belmadi reacts

Très peu de jeunes dans l’effectif actuel

Le site TSA a publié un article sur l’effectif de Djamel Belmadi, le site Algérien, le trouve pas assez jeune. Voici l’article, publié par nos confrères:

« Si Raïs Ouahab M’bolhi, vu son poste de gardien, peut encore jouer quelques années au haut niveau, ce sera difficile pour un joueur comme Guedioura de fournir les mêmes prestations à 36 ou 37 ans.

Guedioura n’est pas n’importe quel joueur. C’est un élément clé dans l’effectif de Djamel Belmadi. Laissé sur le banc lors du dernier match face au Zimbabwe, le coach a dû le faire entrer en fin de match pour préserver le score.

Son héritier semble être Mehdi Abeid, un joueur de qualité, mais pas trop jeune non plus. Le sociétaire du FC Nantes a 28 ans aujourd’hui, et en aura 30 dans deux ans.

Dans le groupe convoqué pour les deux matchs face au Zimbabwe, il y a beaucoup de bonnes doublures dont certaines ont joué en l’absence des habituels titulaires, mais très peu de très jeunes joueurs, si l’on excepte Boudaoui et Zerkane (21 ans).

L’urgence pour Djamel Belmadi est donc de renouveler progressivement son effectif en prévision des prochaines coupes d’Afrique et du monde. Sur le moyen terme, il sera difficile pour la composante actuelle de maintenir le même niveau de performance.

Ounas, Benrahma, Farès, Boulahia, Belkebla, Boudaoui, Helaimia ou Zerkane constituent des valeurs sûres et pourraient former avec les jeunes qui se sont déjà imposés, comme Attal, Bensebaini et Bennaceur, un groupe performant qui maintiendra l’équipe d’Algérie à son niveau actuel pendant encore quelques années, mais Belmadi devra encore piocher, que ce soit dans le championnat national ou parmi les binationaux.

Si Houssem Aouar est définitivement perdu pour l’Algérie, d’autres joueurs prometteurs peuvent encore opter pour leur pays d’origine, comme Amine Gouiri (Nice), Rayan Aït Nouri (Wolverhampton), Rayan Cherki (Lyon). Ils sont jeunes et prometteurs et l’Algérie devra au moins essayer de les convaincre. »


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here