Selon compétition, dans un peu plus dun mois, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, communiquera la liste des joueurs retenus pour les deux dernières rencontres des éliminatoires de la CAN 2022, avec un déplacement en Zambie et la réception du Botswana.

Avant ces deux rencontres sans enjeu pour les Verts, qui sont assurés de défendre leur titre de champion d’Afrique, Djamel Belmadi ne serait pas contre l’idée de faire appel à d’autres joueurs pour voir s’ils sont capables de bousculer une hiérarchie établie bien à l’avance. A cet effet, les spéculations vont bon train à propos de cette liste qui tient en haleine tous les supporters de l’EN, notamment avec l’arrivée de nouvelles têtes dans le groupe assez fermé des Verts, faut-il le souligner.

Faivre, Belmadi se serait renseigné sur lui

Coéquipier de Haris Belkebla à Brest, Romain Faivre (22 ans), international espoir Français est éligible pour porter les couleurs de l’Algérie, le pays des origines de sa maman. Seulement, sélectionné en équipe de France espoir en automne dernier, Romain Faivre doit trancher rapidement le choix de sa nationalité sportive. Or, il est confronté à un véritable dilemme, à savoir participer avec les Bleuets à l’Euro des espoirs, prévu le mois prochain, les Jeux olympiques cet été ou répondre à une éventuelle convocation qui lui sera adressée par Djamel Belmadi pour le prochain regroupement de l’EN. D’après nos confrères de France Football, Belmadi aurait pris des renseignements récemment sur Romain Faivre et que celui-ci serait au courant de l’intérêt du sélectionneur algérien pour lui. Ainsi, pour éviter toute surenchère, Belmadi préfère d’abord connaître les intentions de Romain Faivre, qui est un excellent dribleur. Ayant fourbi ses premières armes en pro à l’AS Monaco, où il a été lancé par Thierry Henry lors de son court passage sur le banc monégasque, Faivre, qui a participé à 25 matches cette saison avec Brest, a marqué 5 buts et délivré 3 passes décisives. Il peut, comme l’autorisent les nouveaux règlements, participer aux Jeux olympiques avec les espoirs français et rejoindre par la suite la sélection algérienne. Toutefois, une question se pose : Belmadi va-t-il l’attendre ?

Gouiri doit se prononcer rapidement

Amine Gouiri a soufflé hier ses 21 printemps ; mais malgré son jeune âge, l’attaquant niçois a déjà acquis une notoriété hors des frontières françaises au point que les deux géants espagnols, le FC  Barcelone et le Real Madrid, garderaient, dit-on, un œil sur lui. Comparé à Karim Benzema à ses débuts à l’OL, Gouiri ferait partie de la liste des jeunes binationaux qui sont susceptibles de renforcer les rangs de l’EN, sauf que, pour Amine Gouiri, qui est titulaire chez les espoirs français, deux grands rendez vous l’attendent : l’Euro des U21 (mois de mars) et surtout les Jeux olympiques de Tokyo. Un évènement planétaire qui fait rêver tous les footballeurs. Neymar en 2016 avait fait l’impasse sur ses vacances pour participer aux JO qui se sont déroulés dans son pays. Gouiri hésite, croit-on savoir, entre le rêve de jouer les JO ou répondre dès le mois de mars prochain à une convocation de la sélection algérienne. Revenue au premier plan, l’EN présente désormais de solides arguments pour tout joueur désireux de faire une longue et riche carrière internationale, Amine Gouiri le sait parfaitement, d’où son mutisme sur ce sujet ; il préfère temporiser avant de prendre la bonne décision.

Adli, une option supplémentaire au milieu

Le nom de l’actuel joueur des Girondins de Bordeaux refait surface sur les pages réservées à l’équipe nationale. Yacine Adli, qui a déclaré en décembre 2019 qu’il prendrait tout son temps pour trancher entre l’Algérie et la France, arrive à un tournant décisif de sa carrière internationale. En tout cas, son éventuel choix pour la nationalité sportive algérienne constituera une option de plus pour Djamel Belmadi, qui dispose de plusieurs solutions dans ce secteur. Mai,s comme on dit, abondance de bien ne nuit pas.

Touba motivé pour jouer avec l’Algérie

En ayant fait son passeport Algérien au consulat de Bruxelles, Ahmed Touba venait d’envoyer un signal fort à la FAF et Djamel Belmadi. Alors qu’il était international espoirs belges, a priori, à travers cette démarche administrative, Ahmed Touba, qui a marqué le but de la victoire pour RKC Waalwijk à la dernière minute, avait déclaré l’été dernier : ‘’J’ai signé au RKC Waalwjik avec comme objectif d’attirer l’attention des grands clubs et celui de Djamel Belmadi.’’ Tel est l’appel du pied qu’il lança à la sélection de son pays d’origine. Afin de renforcer son axe central plus particulièrement, grâce aux enchaînements de ses matchs Ahmed Touba peut-être une vraie solution dans l’axe de la défense.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here