Selon Afrikfoot, contrarié par le refus des clubs professionnels de ligue 1 et ligue 2 de libérer leurs internationaux non-européens, le football africain contre-attaque ! Après le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilihodzic, qui a convoqué des joueurs évoluant en Europe, la Fédération sénégalaise de football (FSF) a aussi réagir. Alors que 12 des 26 Lions convoqués par Aliou Cissé pour les deux derniers matchs des éliminatoires de la CAN 2021 évoluent en France, où les clubs ont conjointement annoncé mercredi qu’ils ne libéreront pas leurs joueurs africains, l’instance a demandé à la Fédération française de football (FFF) de faire le nécessaire pour annuler cette mesure, qualifiée de «discriminatoire».

Pour justifier sa requête, la Fédération Sénégalaise utilise deux arguments . Premièrement, l’instance souligne que les clubs français ont dépassé le délai fixé par la FIFA pour signifier leur refus de libérer un joueur, en mettant 12 jours avant de communiquer leur position, contre 6 maximum autorisés une fois reçue la convocation. Par ailleurs, la FSF reproche aux clubs Français de ne pas avoir cherché à contacter les autorités françaises pour savoir s’il est possible que les internationaux sénégalais bénéficient d’une dérogation à la période d’isolement de 7 jours imposée aux voyageurs en provenance d’une destination hors-UE, ce qui rendrait l’argument des clubs totalement caduc… Un dossier difficile à gérer pour la Fédération Française de Football.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here