Selon compétition, le président de la FIFA sera lui aussi également à Doha pour le tirage de la coupe Arabe. Charaf-Eddine aurait saisi cette occasion pour se rapprocher de lui et ouvrir le débat attendu autour de la légalité de son élection et de la dernière AGE. La FAF attendait les félicitations de la FIFA, qui tardent à venir. Néanmoins, c’est peut-être lors de ce face-à-face à Doha qu’Amara les aurait reçues de vive voix. La présence du SG de la FAF à Doha devrait permettre l’ouverture du dossier de l’amendement des statuts, dont le processus a déjà commencé. En résumé, le voyage ne peut être que bénéfique, et ce, sur tous les plans. Ce n’est qu’un premier en attendant d’autres afin de pouvoir en cueillir les fruits à l’avenir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here