Selon Araby Al-Jadeed qui reprend ses informations par ses propres sources, proches du staff technique de l’équipe nationale Algérienne.  Djamel Belmadi ne serait plus convaincu par certains des noms menacés d’expulsion pour le prochain stage en octobre prochain, qui connaîtra un double match contre le Niger dans ces éliminatoires.

Le premier serait Mehdi Zeffane qui est devenu le premier nom menacé d’expulsion en raison de son retour modeste sur le côté droit, notamment lors du match du Burkina Faso, qui ouvrira la voie à Belmadi pour inviter Akim Zeddka, l’arrière de Clermont Foot, brillant cette saison à le début de la Ligue française, notamment avec les blessures successives du joueur niçois Youssef Atal, qui l’ont tenu à l’écart de nombreux l’un des matchs importants de l’équipe nationale algérienne.

Il n’est pas non plus exclu que l’arrière gauche du club portugais, Tondela, Naoufel Khacef, qui a marqué le Burkina Faso sur une participation décevante après être entré en remplacement du blessé Rami Bensebaini, car il n’a pas réussi à gérer les ballons dans le partie offensive et assurer une fonction défensive confirmant qu’il a le droit de succéder au joueur du Borussia Mönchengladbach..

 Le joueur de West Ham United, Said Benrahma, serait également menacé d’expulsion du prochain camp, malgré les niveaux distingués présentés par ce joueur lors des premiers tours de la «Premier League», mais il n’a pas réussi à fournir le niveau souhaité. ajout de sa part, ce qui le rapproche de laisser sa place au joueur de Naples, Adam Ounas, qui était l’un des absents les plus en vue de ce regroupement.

Ces informations sont au conditionnel donc rien d’officiel pour le moment.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here