Le bus du MCA caillassé après la sévère défaite contre la JSK (vidéo)

0
440

La cinglante défaite concédée par le MC Alger devant la JS Kabylie (5-0), ce dimanche soir à Bologhine pour le compte de la 6ème journée du championnat de Ligue 1, aura certainement de lourdes conséquences sur le Mouloudia.
Rien ne peut justifier cette lourde défaite, sachant que le match s’est déroulé à huis clos en raison de la sanction infligée par la Ligue de football professionnel au MCA. Les supporters du MCA qui n’ont pas pu accéder au stade à cause du huis clos, avaient attendu la sortie du bus transportant les joueurs du Mouloudia pour le caillasser. Une pluie de pierre s’était abattue sur le bus, malgré un dispositif sécuritaire imposant.
Il n’en était pas fini pour le Mouloudia dans la mesure où un groupe de supporters avaient tenté d’accéder au centre d’entrainement où se regroupent les joueurs du Mouloudia, au niveau de l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger (ESHRA) à Ain Benian. Les agents de l’ordre avaient empêché ces supporters d’accéder à ce lieu.
Mais cela n’a pas empêché ces supporters de faire entendre aux joueurs, mais aussi et surtout au directeur général du MCA, Kamel Kaci-Saïd, des vertes et des pas mûres. Ils ont carrément exigé le départ de Kaci-Saïd qui, à leurs yeux, a «échoué dans sa mission» quand on sait que c’est lui qui avait renouvelé confiance à l’entraineur Bernard Casoni, malgré tous les objectifs ratés par le MCA, la saison dernière.
Casoni qui a été reconduit cette saison, a été limogé, il y a trois semaines par Kaci-Saïd après l’élimination de l’équipe de la Ligue des champions d’Afrique. A cela s’ajoute le différend qui oppose le président du Conseil d’administration du MCA, Mohamed Hireche qui est un cadre de Sonatrach, à Kaci-Saïd.
Pour rappel, Hireche avait limogé Kaci-Saïd avant que le PDG de Sonatrach ne le désavoue et réhabilite le même Kaci-Saïd. Toutefois, ce dernier semble être sur les traces de Madjer, sachant qu’il continue de bénéficier du soutien de ceux qui l’ont placé au MCA au moment où les supporters du Mouloudia exigent son départ.
Les inconditionnels du MCA feront certainement entendre leur voix et slogans lors des prochains matches du club à domicile. Il est malheureux que le Doyen des clubs algériens, parrainé par la première Société nationale en Algérie, connaisse une situation aussi dramatique.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here