L’international algérien, Riyad Mahrez, a révélé, dans un récent entretien à DZfoot, que les cadres de la sélection ont poussé la Fédération algérienne de football (FAF) pour avoir Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale. Ce dernier a remplacé Rabah Madjer en août 2018. Il a réussi à mener les Fennecs à la plus haute marche du football africain l’été dernier en Egypte.

Le capitaine des Verts a débuté : « Déjà pour commencer, je ne connaissais pas personnellement Djamel avant sa nomination à la tête de la sélection. Disons que je le connaissais de par ce que certaines personnes me disaient de lui ». Et d’ajouter : « Mais malgré cela, je voulais vraiment le voir venir coacher l’EN justement de par ce que j’ai entendu sur sa personne ».

« Je sais que c’est quelqu’un qui a l’amour du pays, un amour qui va au-delà de ce qu’on porte en nous les joueurs, je dirais même. On a poussé pour qu’il vienne et hamdoulilah cela s’est fait. Depuis, on peut voir ce qui a été accompli (sourire) » a enchaîné Riyad Mahrez.

Mahrez fait partie de ceux qui ont insisté sur le choix de Belmadi

Pour rappel, Djamel Belmadi a pris les commandes de la sélection nationale à un moment ou les Verts n’arrivaient plus à gagner et à enchaîner les bonnes performances en compétition officielle. La transformation des Champions d’Afrique s’est faite rapidement grâce à l’adhésion rapide des internationaux algériens au projet du coach.

L’attaquant algérien a ajouté au sujet du sélectionneur national : « Les débuts ont certes été compliqués mais il a une telle personnalité et force de caractère qui lui ont permis de passer cette étape et réussir à monter une équipe qui transcende les individualités… Tout le monde est derrière lui. On sait que tout ce qu’il va proposer que ce soit sur le terrain tactiquement ou en dehors, va être adopté par tous car on le suit et au-delà on partage tous le même avis ».

observalgérie

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here