Selon l’APS, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a appelé, dimanche, la chaîne « El Heddaf TV » à l’impératif de se limiter au traitement des questions sportives dans un cadre « strictement professionnel » et à faire preuve d' »objectivité » dans la gestion des débats.

« L’ARAV a convoqué les responsables de la chaîne et émis des observations sur le programme +Bil Makchouf+, consacré au débat d’un sujet où l’une des parties concernées était absente, un débat lors duquel des propos injurieux et offensants ont été utilisés », précise le communiqué.

A l’issue de ce débat, une plainte a été déposée, le 3 février dernier, par la Fédération algérienne de Football (FAF), dans laquelle elle accuse ladite chaîne de mener une campagne contre le président et les membres de la FAF, note le communiqué de l’ARAV.

Selon la même source, les responsables de la chaîne ont reconnu leur tort en particulier le recours aux  offenses et aux injures durant l’émission en question, affirmant à ce propos que les portes de la chaîne sont ouvertes afin de garantir le droit de réponse.


Lire aussi : L’ARAV autorise la reprise de l’émission « Li Fat Mat » de la chaîne « Echourouk « 


Dans le cadre de l’accompagnement de la scène médiatique algérienne et de ses défis, l’ARAV a saisi cette opportunité pour mettre en avant le rôle de certains médias dans la garantie d’un service public à même d’éclairer l’opinion publique », refusant à cette occasion « le recours à certains termes inappropriés, à l’instar des propos employés lors de l’émission +Bil Makchouf+ à l’encontre du président de la FAF », précise-t-on de même source.

L’ARAV a insisté sur l’impératif de « se limiter au débat des questions sportives dans leur cadre professionnel », appelant à faire preuve d’un haut sens des responsabilités, à veiller au bon choix des termes utilisés sur les plateaux et au respect de l’éthique professionnelle, ainsi qu’à faire preuve d’objectivité dans la gestion des débats ou lors de tout traitement médiatique, quelle qu’en soit la nature », conclut le communiqué.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here