Selon l’APS, Djamel Belmadi, cité par la FAF, « cette situation avait même considérablement perturbé les joueurs », considérant que ce fait « est inadmissible à l’échelle d’une sélection nationale ».

Ainsi, pour éviter de nouveaux désagréments de ce genre, Belmadi a explicitement demandé à ne plus vivre « un tel marasme et une ambiance aussi pesante, par rapport aux prochaines élections de la FAF ».

Belmadi a conclu en affirmant que « cette situation l’inquiète au plus haut point, et risque de compromettre sérieusement l’avenir des Verts lors des prochaines échéances ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here