Dans le cadre des qualifications de la coupe du monde 2022, Djamel Belmadi a dévoilé la liste des joueurs qui vont rencontrer le Niger dans une double confrontation . Le sélectionneur algérien a fait des choix, pour le moins inattendus. Ne prend-il pas de risques ?

Selon AfricaFootUnited, qui se pose une question, Djamel Belmadi a-t-il une confiance absolue en ses joueurs ? La question s’impose à la vue des joueurs qu’il a convoqués pour ces deux matchs contre le Niger. En effet, il faut vraiment avoir une confiance totale en certains joueurs pour les convoquer alors qu’ils manquent de compétition ou qu’ils reviennent de blessures comme c’est le cas de plusieurs joueurs. Djamel Eddine  Benlamri ne joue plus avec son club. Islam Slimani est également dans cette situation avec l’O. Lyon. Adam Ounas ne joue que des bouts de matches avec Naples, tout comme Abdeljalil Medioub à Bordeaux.

Le troisième gardien de buts Abderrahmane Medjadel n’a pas encore joué le moindre match cette saison. Youcef Atal est quant à lui très irrégulier avec plus d’absences que d’apparitions. Et c’est son coéquipier en sélection et en club, Andy Delort, très performant depuis son arrivée à Nice au point que les fans du club l’ont élu « Aiglon » du mois de septembre, qui est absent de la liste de Djamel Belmadi. Une contradiction pour le moins surprenante de la part du coach des Fennecs, qui d’habitude s’en tient aux critères de sélection qu’il a fixés.

Peut-être qu’il a une assurance médicale concernant ces joueurs blessés. Qui sait? Une chose est sûre, Djamel Belmadi est appelé à expliquer ses choix lors de sa conférence de presse d’avant-match le 7 octobre prochain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here