Selon l’APS, Djamel Belmadi s’est exprimé en conférence de presse sur la double confrontation face au Niger en match de qualification pour le mondial 2022.

« Si l’on se réfère au classement Fifa du Niger (119e, ndlr) et à son histoire footballistique, c’est une équipe qui ne fait pas partie des grandes nations de football, mais elle est capable de nous donner du fil à retordre, avec sur le banc un sélectionneur qui a déjà dirigé l’Algérie. Face au Burkina Faso, cette équipe a pratiquement fait jeu égal jusqu’à la 75e minute. Le Niger a de la qualité, il peut nous faire du tort si on ne fait pas attention. Une chose est sûre, ce sera un match compliqué », a indiqué Belmadi, lors d’une conférence de presse tenue au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger).

Vainqueur lors de la journée inaugurale à domicile face à Djibouti (8-0) puis accrochée à Marrakech par le Burkina Faso (1-1), l’Algérie est leader du groupe A avec 4 unités, en compagnie des Burkinabè, alors que le Niger pointe à la 3e place avec 3 points. Djibouti ferme la marche avec 0 point.

Les « Verts » se rendront ensuite à Niamey pour défier le Niger, mardi prochain au stade Seyni-Kountché (17h00), pour le compte de la 4e journée.

« Le football n’est pas une science exacte. Les Nigériens ont proposé quelque chose de cohérent face au Burkina Faso. Il ne faut jamais prendre une équipe à la légère, nous sommes aux éliminatoires du Mondial. Qui aurait dit qu’une équipe comme Sheriff Tiraspol (Moldavie) aille battre le Real Madrid chez lui en Ligue des champions (2-1)? », a-t-il ajouté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here