L’international algérien, Youcef Belaili a répondu aux accusations colportés par le Stade Brestois. En effet, le club de ligue 1 a dit que le joueur avait causé plus de 50 000 e de dégâts.

«Ce n’est pas la première fois que ma carrière connaît un changement de trajectoire, sachant que c’est le propre de tout footballeur.  Ma séparation avec le Stade Brestois 29 est intervenue dans un cadre tout à fait normal et dans le respect du cadre contractuel, même si certains ont voulu salir mon image en m’accusant d’actes répréhensibles que j’ai d’ailleurs battu en brèche avec preuves à l’appui», a ainsi taclé le joueur, qui s’estime victime de son image.

«Ne s’arrêtant pas là, on a, de nouveau, voulu me discréditer avec mon ancien club au Qatar et l’opinion qatarie. En effet, après avoir déformé, il y a quelques mois, mes paroles pour me discréditer aux yeux de cette même opinion, voilà que certains en profitent encore une fois en m’attribuant d’autres déclarations en réponse, soi-disant, à des attaques de la presse qatarie.  Je saisi, à cet effet, l’organe officiel de la Fédération algérienne de football pour apporter un démenti cinglant à toutes ces rumeurs colportées à mon encontre ainsi qu’à toutes les déclarations mensongères qu’on veut m’attribuer. J’ai toujours eu du respect aux clubs au sein desquels j’ai évolué, à leurs supporters et à leurs dirigeants. Il en est de même pour le peuple du Qatar à qui je voue également respect et gratitude pour l’accueil chaleureux et l’intérêt dont j’ai toujours bénéficié. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here