Pourquoi le nouveau stade de Tizi Ouzou n’est pas encore inauguré ?

Mais que se passe-t-il autour du nouveau stade de Tizi Ouzou que les autorités n’inaugurent toujours pas alors que les travaux sont achevés et que la pelouse ne pose plus aucun problème, comme celui qu’elle a subi durant les grandes chaleurs de l’été ? Les dizaines de milliers de supporters de la JS Kabylie sont de plus en plus impatients et n’hésitent pas à le faire connaître sur les réseaux sociaux.

Mais il faut dire que les supporters de la JSK, le club censé bénéficier de cette nouvelle infrastructure, ne se contentent plus de se poser des questions sur le retard pris par les autorités pour inaugurer le stade Hocine Aït Ahmed de Tizi Ouzou, mais se perdent en conjectures, développant même des théories du complot visant leur club fétiche.

En effet, pour eux, il n’y a aucune raison palpable qui puisse justifier ce retard « étrange » pour l’inauguration du nouveau stade de Tizi Ouzou et expliquer le silence qui entoure ce retard, les supporters de la JS Kabylie et des habitants de la région se sont lancés dans des supputations autour de cette réalité sur le nouveau stade de Tizi Ouzou qui porte désormais le nom du leader de la Révolution et du combat démocratique, Hocine Aït Ahmed. Pour eux, si l’on veut pas inaugurer ce stade, c’est pour saboter le club kabyle.

Les travaux ne sont pas finis à l’intérieur de l’enceinte !

Il faut dire cependant que beaucoup restent sceptiques et continuent à maintenir le caractère « énigmatique » au retard et au manque d’explication sur les reports successifs que connait l’idée d’inauguration du stade Hocine Aït Ahmed de Tizi Ouzou. Parce que c’est plus le silence des autorités qui intrigue que le retard pris par le projet et son inauguration.

Néanmoins, selon certaines sources proches du dossier, si les travaux à l’extérieur sont entièrement finis, à l’intérieur ce n’est pas le cas. En effet, les vestiaires et les salles de récupération notamment, ne sont pas encore prêts d’où ce retard dans l’inauguration du nouveau stade de Tizi Ouzou de 50 000 places.