Selon le média 237online, avant qu’une lettre  de la FECAFOOT ne soit envoyée à l’inter de Milan, le staff a fait convoquer André ONANA et lui demande de présenter ses excuses à Samuel ETO’O et RIGOBERT. Ils viennent avec un courrier déjà écrit qu’il doit simplement signer.

ONANA lit la lettre et dit qu’il ne signe pas. Il affirme que s’il y avait des excuses à présenter l’initiative devrait venir de lui et non qu’on lui apporte un document en français qui est d’ailleurs très mal écrit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here